Montargis - commerces : Qui peut encore prétendre que " finalement , tout va bien " ?

Publié le par Gilles Ducoudré

Les centres-villes français sont en train de mourir en silence. Pour contrer ce phénomène, les Assises pour la revitalisation économique et commerciale des centres-villes ont eu lieu en  février à Bercy. Elles prennent acte des conclusions d'un rapport publié six mois plus tôt. Cette note sur "la revitalisation commerciale des centres-villes" observe la perte de vitesse rapide et récente d'un grand nombre de centres-villes de villes moyennes. En 15 ans, le taux de "vacance commerciale" (soit les locaux commerciaux vides) y a augmenté de plus de 4% en moyenne

 

Les villes très touchées par la désertification des centres-villes :

Les centres-villes très désertifiés
Les centres-villes très désertifiés Crédits : Camille Renard - Radio France

Comme facteur aggravant, le rapport ministériel sur la désertification souligne que ces villes perdent en général plus que les autres des équipements et services, et connaissent un niveau de fiscalité plus élevé que la moyenne. On observe également d’autres obstacles à la vitalité commerciale : la mauvaise accessibilité du centre-ville aux consommateurs, la concurrence entre les boutiques et l'e-commerce, l’augmentation des loyers commerciaux et du prix du foncier au m².

Montargis - commerces : Qui peut encore prétendre que "  finalement , tout va bien " ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article