Montargis - commerces en centre ville : la fraicheur d'une nouvelle association pour dissiper l'odeur des " cadavres " entassés dans les placards...

Publié le par Gilles Ducoudré

Il semblerait que certains temps soient révolus .

Le mouvement spontané qui a su rassembler plus de 90 commerçants de Montargis a semble-t-il bien secoué l'édifice , jusqu'à en ébranler les fondations mêmes.

La défiance existante de certains acteurs économiques  indépendants de la commune envers les cadors montargois, s'est métamorphosée en un véritable mouvement socio-professionnel, qui va aujourd'hui à son tour se muer , par la volonté de certains protagonistes bien déterminés, en une véritable association loi 1901, dont l'assemblée constitutive se tiendra le  Vendredi 7 Juillet 2017, dès 19h30 à la cave aux mille bières, située rue Renée de France à Montargis ( au Pâtis )

Jusque-là pris entre le marteau  et l'enclume ,  ( attention,  je n'ai pas dit entre l'UCM et la Municipalité   ! ) , des commerçants de Montargis ont su , sans agressivité , se rebeller dans le cadre d'un modeste " printemps "; une petite Révolution quand on connaît le contexte local !

Le printemps des commerçants de Montargis  , qui verra donc officiellement le jour la semaine prochaine , sonne de toute façon, quelle que soit l'issue de la réunion constitutive, le glas d'une conception littéralement nécrophagique du dialogue  instaurée dans le cadre d'une situation nauséabonde de monopoles  et d'étalement des privilèges puants que certain(e)s, malgré tout , tentent encore , par tous les stratagèmes et les biais fallacieux,  de faire perdurer.

Oui, à Montargis, certaines pratiques commencent à avoir du plomb dans l'aile .... il est temps après avoir enfin ouvert les yeux sur des pratiques et les bouches pour prendre la parole, , d'ouvrir en grand les fenêtres afin d' être en mesure de respirer par le nez, à pleins poumons.

Montargis - commerces en centre ville : la fraicheur d'une nouvelle association pour dissiper l'odeur des " cadavres " entassés dans les placards...

Commenter cet article